Les Bruxellois ouvrent leurs portes aux migrants

Maximillien Park à Bruxelles est le lieu de rassemblement non officiel de la capitale belge pour les migrants et les réfugiés Depuis le démantèlement de la « Jungle » de Calais – un bidonville dans la ville portuaire française – en octobre dernier, de plus en plus de gens affluent dans la ville Les services belges de l’immigration sont débordés et les habitants ouvrent leurs portes aux étrangers dans le besoin La famille Gilis s’est rendue au Parc Maximillien pour voir ce qu’ils pouvaient faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *