Malheurs académiques: les professeurs italiens gagnent aussi peu que? 3,75 par heure.

Les universités italiennes emploient des professeurs sous-payés pour des cours qui sont essentiels au programme d’études, en leur versant des salaires qui pourraient être aussi bas que 3,75 ? de l’heure, selon une enquête syndicale. Les recherches menées par un réseau de travailleurs temporaires et de syndicats à Bologne révèlent des détails sur les conditions que certains des 26.000 professori a contractto (professeurs temporaires) doivent accepter s’ils sont disposés à accepter l’emploi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *