Boris Johnson et Aung San Suu Kyi discutent de la crise de Rohingya

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a rencontré la dirigeante de facto du Myanmar Aung San Suu Kyi afin de faire pression pour que des mesures soient prises contre la crise de Rohingya, où les troupes sont accusées d’atrocités contre la minorité musulmane dans l’État de Rakhine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *