Une bouée de sauvetage japonaise pour Haïti

Le tremblement de terre du 12 janvier 2010 a dévasté la région de Port-au-Prince, la capitale d’Haïti. Il a tué plus de 300 000 personnes et laissé un million et demi de personnes sans abri dans l’un des pays les plus pauvres du monde. l’épidémie de choléra qui a suivi a tué 10 000 personnes à ce jour, mais grâce à l’aide japonaise en collaboration avec l’UNICEF, la flambée est maintenant maîtrisée. l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a également mis en place des fontaines d’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *