Vaste réserve naturelle proposée pour les océans au large de l’Antarctique

Greenpeace a lancé une campagne mondiale pour faire d’une vaste zone marine autour de l’Antarctique le plus grand sanctuaire du monde. L’organisme de bienfaisance a envoyé un navire de recherche pour un voyage de trois mois afin de documenter comment la faune indigène pourrait être affectée par le changement climatique, la pollution et la pêche. la réserve proposée – 18 millions de kilomètres carrés, soit cinq fois la taille de l’Allemagne – aiderait à protéger les espèces incluant les baleines, les phoques et les pingouins qui habitent dans l’Antarctique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *