Les chefs d’Oxfam face au gril des députés britanniques

Mark Goldring et Caroline Thomson, le président du conseil d’administration, ont été convoqués à Westminster pour une réunion urgente du Comité de développement international, afin d’obtenir des réponses sur l’exploitation sexuelle dans le secteur de l’aide humanitaire, suite à des articles de presse selon lesquels certains membres du personnel d’Oxfam ont payé pour des rapports sexuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *