Le vice-chancelier Strache, présentateur vedette de la télévision d’État autrichienne et présentateur vedette, Sue Strache

Plus souvent qu’autrement, c’est le politicien qui poursuit le journal, et non l’inverse, mais c’est exactement ce que le radiodiffuseur d’État autrichien ORF fait subir au vice-chancelier, l’extrême droite Heinz-Christian Strache de la FPÖ, qui est depuis longtemps un critique de l’ORF, l’accusant de partialité de gauche, et qui veut supprimer la redevance de licence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *