Les rebelles de l’ELN appellent au cessez-le-feu en Colombie

Le président Juan Manuel Santos s’est félicité de l’annonce de l’Armée de libération nationale colombienne (ALN) selon laquelle elle mettra fin à ce qu’elle qualifie d' »opérations militaires offensives » lors des élections du mois prochain, qui se tiendront le 11 mars, avant le vote présidentiel de mai, et a appelé le gouvernement colombien à reprendre les pourparlers de paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *