Le Premier ministre du Burkina Faso condamne la double attaque

Le Premier ministre burkinabé a condamné les agressions coordonnées commises par des hommes armés dans la capitale du pays, Ouagadougou En visite au quartier général de l’armée, qui a été attaqué avec l’ambassade de France, Paul Kaba Thieba a qualifié la violence de vendredi de « révolte », selon les informations mauritaniennes, une organisation affiliée d’Al-Qaïda basée au Mali aurait revendiqué les agressions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *