Des milliers de personnes fuient la dernière enclave rebelle près de Damas, la capitale syrienne.

Les frappes aériennes syriennes et russes ont tué des dizaines de personnes dans l’est de Ghouta vendredi et environ deux mille autres civils ont fui ce qui est la dernière enclave rebelle près de la capitale Damas. C’est l’un des plus grands nombres de personnes à avoir fui en une journée depuis que le gouvernement a lancé son offensive soutenue par la Russie il y a un mois. 400 000 personnes ont été piégées dans les villes et les terres agricoles de la région, presque toutes à court d’aliments et de médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *