Les journaux turcs célèbrent l’éviction des combattants kurdes d’Afrique.

La capture de la ville syrienne d’Afrin par les forces soutenues par la Turquie a contribué à attiser les passions nationalistes en Turquie, un pays qui a connu de profondes divisions politiques ces dernières années… Les journaux grand public ont publié les nouvelles en première page : « Et le drapeau est en Afrique », a déclaré Hurriyet, le plus grand journal du pays, avec une photo de l’étoile rouge et du drapeau de la Turquie qui flotte dans la ville, et son rival Sabah, connu pour soutenir le gouvernement, a porté une photo du président Erdogan sous le titre « Turkey’s headline » (le drapeau turc).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *