Erdogan dubs étudiants protestataires?terroristes ? et menace d’interdire l’accès à l’université.

Le Président de la Turquie a claqué les manifestants étudiants anti-guerre à Ankara, les qualifiant de  » jeunes communistes, traîtres  » pour avoir détourné un stand honorant les soldats turcs en Syrie. Lors d’un congrès du parti le samedi 24 mars, Recep Tayyip Erdogan a annoncé une enquête, ajoutant :  » Nous ne donnerons pas à ces jeunes terroristes[sic] le droit d’étudier dans ces universités  » La bataille des volontés politiques a éclaté lundi dernier à l’Université de Bogazici, lorsqu’un stand d’étudiants étiqueté  » Afrin delight  » a attiré l’attention de l’Université de Bogazici, alors qu’un stand d’étudiants étiqueté  » Afrin delight  » a attiré l’attention de l’Université de Bogazici, et les jeunes terroristes de l’Université de Bogazici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *