Malgré l’interdiction par la Moldavie de la  » propagande  » russe, les résidents trouvent des moyens d’obtenir des nouvelles de M

Par Kate Baklitskaya pour Euronews Moldova l’interdiction des nouvelles et des émissions politiques russes a été vanté comme une prise de position contre la « propagande russe » – mais beaucoup pensent que c’est un peu plus que le point de vue politique du Parti démocratique au pouvoir (PDM) qui cherche à renforcer sa crédibilité pro-occidentale…. Ce n’est pas seulement l’importante minorité russophone de Moldova qui a été mise en colère par l’interdiction, les critiques viennent aussi des quartiers pro-occidental. Elena Chiriac, 45 ans, vit à Chisinau, 45 ans, vit dans la ville de Tchernairau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *