Barclays s’installe sur des titres toxiques

Barclays est de payer ?1 6 milliards pour régler les réclamations des investisseurs qui ont acheté des titres adossés à des hypothèques toxiques dans la période précédant la crise financière de 2007, a déclaré le ministère américain de la Justice. Le règlement est inférieur aux attentes du marché et les analystes disent que c’est un bon résultat pour la banque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *