Les Européens qui combattent l’ISIL en Syrie rentrent chez eux. Et maintenant ?

Ces dernières années, plusieurs centaines d’Européens et d’Américains ont rejoint les forces kurdes du YPG en Syrie pour combattre d’abord ISIL et maintenant le Français Maxime Barrat*, qui est en contact avec les services secrets belges, n’est que l’un d’entre eux : « Leurs noms sont Maxime, Hanna et William Ils sont chauffeur de camion, mannequin et restaurateur Le nombre d’occidentaux qui vont en Syrie pour combattre Daesh et maintenant la Turquie, rejoignant les forces kurdes, augmente de jour en jour Les unités de protection du peuple, ou YPG, sont considérés par Ankara comme un terroriste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *