Un responsable kurde affirme que le président français Emmanuel Macron s’est engagé à envoyer plus de troupes en Syrie.

Après d’autres attaques sur le sol français par l’État dit islamique, le président Macron envisage peut-être d’envoyer plus de troupes dans le nord de la Syrie. Paris l’a nié, mais les responsables kurdes représentant les forces kurdes du YPG en Syrie ont rencontré Macron jeudi et ont ensuite déclaré qu’il avait promis d’envoyer des troupes. Parlant à l’agence de presse Reuters après la rencontre avec Macron, Khaled Eissa, un membre du PYD qui représente la région nord de la Syrie à Paris, a dit avoir promis d’envoyer plus de troupes dans la région, de fournir une assistance humanitaire et de promouvoir une solution diplomatique  » Là-bas « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *