La Hongrie devrait  » fermer la porte  » sur son problème de corruption de faux parti.

Transparency International (TI) écrira une lettre ouverte à l’administration de Viktor Orban pour lui demander de s’attaquer au problème des faux partis politiques. euronews a révélé la semaine dernière que des partis bidon ont été mis sur pied avant les élections générales de dimanche pour tricher les fonds publics à hauteur de 9,5 millions d’euros. plus d’une douzaine de partis bidon ont été fondés pour encaisser les dons du gouvernement pour les élections, affirme TI Hongrie, mais la Hongrie, la Hongrie, c’est la Hongrie qui a été fondée pour encaisser les dons du gouvernement en vue de l’organisation de la campagne électorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *