Le dilemme de l’UE en matière d’énergie nucléaire

Lorsque l’Atomium de Bruxelles a ouvert ses portes il y a 60 ans, c’était une déclaration audacieuse. Les neuf sphères – représentant des cristaux de fer magnifiés – une démonstration de foi dans la science, y compris le développement de l’énergie nucléaire. 6 décennies plus tard, l’UE dépend de l’énergie nucléaire pour plus d’un quart de ses besoins en électricité. 127 réacteurs sont actuellement opérationnels dans l’ensemble du bloc ; la France en a le plus, avec un total de 58 ; et il y en a 7 en Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *