L’OIAC confirme l’utilisation de Novichok dans l’attaque Skripal

L’Agence mondiale des armes chimiques (OIAC) a confirmé que le poison mortel utilisé dans l’attaque contre l’ancien espion russe Sergei Skripal était un type très pur d’agent neurotoxique Novichock. Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été trouvés inconscients sur un banc de la cathédrale anglaise de Salisbury en mars. la Grande-Bretagne a blâmé la Russie pour l’empoisonnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *