De jeunes réfugiés en Grèce risquent de perdre leur logement en raison d’un manque de financement.

L’ARSIS (Association pour le soutien social de la jeunesse) est confrontée à un grave problème de financement de ses sept pensions pour mineurs non accompagnés, en raison de l’incapacité du ministère de l’économie à mener à terme les procédures administratives requises dans les délais et à procéder à leur financement, et ARSIS affirme n’avoir reçu aucun financement du gouvernement grec depuis octobre 2017 et le loyer est dû aux travailleurs d’ARSIS n’a pas été payé depuis 14 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *