Le Myanmar annonce le premier rapatriement de Rohingya

Le Myanmar a rapatrié la première famille Rohingya de près de 700 000 réfugiés qui ont fui vers le Bangladesh, malgré les avertissements des Nations Unies selon lesquels le Myanmar n’est pas prêt pour leur retour, et des réfugiés fuyant la minorité musulmane Rohingya ont signalé des meurtres, viols et incendies criminels à grande échelle au Myanmar où les États-Unis et l’ONU ont décrit une opération militaire comme un nettoyage ethnique, ce que les autorités nient, insistant sur le fait qu’elles ont mené une opération légitime de contre-insurrection après les attaques de Rohingya.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *