Royaume-Uni : pas d’humeur publique pour les frappes aériennes en Syrie

Le gouvernement britannique dit qu’il n’a pas l’intention de répéter les frappes de missiles sur la Syrie, mais il envisagera d’autres actions si le président Bachar al-Assad utilise à nouveau des armes chimiques contre son propre peuple… « J’espère que cela aura un effet dissuasif pour lui et j’espère évidemment qu’il n’entraînera plus de souffrance humanitaire pour le peuple syrien du fait de l’utilisation d’armes chimiques », a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson, « S’il devrait être aussi cruel et imprudent que pour le faire à nouveau, maintenant que c’est une proposition distincte et que nous aurions une proposition distincte…. », a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *