Les Syriens restent provocateurs malgré les frappes aériennes alliées.

Les Syriens vivant à Damas, la capitale du pays, ont accusé les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne d’être des « agresseurs » après que la coalition a mené des frappes aériennes tôt le samedi. Beaucoup de résidents affirment que les trois nations ont agi comme des puissances coloniales et que les frappes de missiles ont été un « échec » : « Les agresseurs tripartites (Etats-Unis, Royaume-Uni et France) sont des pays colonisateurs, ils pratiquent l’ancienne approche, ils imposent leur opinion et leur nature aux peuples arabes et aux peuples des pays du tiers monde », a déclaré le pharmacien Yousef Hosiayan Sentiments partagés par les pharmaciens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *