Plus de misère ferroviaire en France

Les usagers du rail français sont confrontés à une quatrième grève de deux jours depuis avril. L’action syndicale des membres du syndicat est susceptible de provoquer des perturbations majeures et intervient quelques heures seulement après le vote du Parlement qui a approuvé les réformes controversées des chemins de fer du président Macron. Un seul TGV à grande vitesse sur trois devrait également être touché, même si l’Eurostar aura un train régional TER presque normal de 4 trains sur 5 en service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *