Regarder : Les étudiants à Paris ont causé des milliers d’euros de dégâts, selon le président de l’université.

Les manifestants ont causé des centaines de milliers d’euros de dégâts lors de l’occupation du Centre Pierre Mendès-France de l’Université Panthéon-Sorbonne à Paris, selon son président Georges Haddad : « J’ai du mal à le décrire (le site) », Haddad a déclaré au CNews le 17 avril : « Je suis consterné par l’état du centre, un véritable désastre Violence, drogues, sexe lui-même J’ai appris que et je pense que c’est vrai, qu’il se passe des choses honteuses  » et les étudiants et les activistes ont commencé l’occupation le 26 mars et les activistes ont commencé l’occupation le 26 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *