La deuxième manifestation du samedi s’attaque au gouvernement hongrois sur la liberté des médias

Des dizaines de milliers de manifestants antigouvernementaux se sont rassemblés dans la capitale hongroise Budapest pour le deuxième samedi consécutif, contestant cette fois le contrôle des médias et une campagne contre les organisations non gouvernementales. 100 000 personnes ont pris part à la deuxième manifestation de masse contre le gouvernement de Viktor Orban depuis les élections du 8 avril, qui ont vu le parti nationaliste de droite du Premier ministre Fidesz remporter les deux tiers des sièges parlementaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *