Le ministre iranien des Affaires étrangères dit que la reprise du programme nucléaire est à l’ordre du jour si les États-Unis co

Mais Mohammad Javad Zarif a déclaré que si cela se produit, « nous n’avons pas l’intention d’obtenir une bombe », et a déclaré que « l’Iran n’a jamais couru vers une bombe, et qu’il ne courra jamais vers la fin de l’histoire » Zarif, s’adressant aux journalistes à la résidence de l’ambassadeur de l’Iran auprès des Nations Unies à New York samedi, a accusé les États-Unis de ne pas être en conformité avec le programme nucléaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *