Les États-Unis enquêtent sur les atrocités présumées commises contre Rohingya.

WASHINGTON/COX’S BAZAR, Bangladesh – Le gouvernement des États-Unis procède à un examen intensif des atrocités présumées contre les musulmans Rohingya du Myanmar, documentant les accusations de meurtre, viol, coups et autres délits possibles dans le cadre d’une enquête qui pourrait être utilisée pour poursuivre les militaires du Myanmar pour crimes contre l’humanité, ont déclaré des responsables américains à Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *