Un fourmilier dans une photo de nature primée « a été empaillé ».

À première vue, cette photo nocturne d’un fourmilier s’approchant d’un termitière rougeoyante était un digne gagnant d’un prestigieux prix de photographie de nature… Le cliché du photographe brésilien Marcio Cabral a gagné une catégorie au concours 2017 du Photographe de l’année de la vie sauvage… Sauf qu’il y a un problème, selon les organisateurs du Natural History Museum de Londres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *