L’acquittement total n’est qu’un résultat équitable dans le procès du « Wolf Pack » en Espagne, selon l’avocat des accusés.

L’avocat de quatre hommes accusés de viol collectif d’une femme de 18 ans a critiqué la décision d’un tribunal espagnol de les condamner pour la moindre infraction d’abus sexuel, disant à Euronews qu’un acquittement complet aurait été la seule issue équitable. La décision de la semaine dernière a vu cinq hommes, dont un ancien policier et un ancien soldat, condamnés à neuf ans de prison pour l’attaque du festival de taureau San Fermin de Pamplona en juillet 2016, où ils ont entouré la femme, enlevé ses vêtements et eu des rapports sexuels non protégés, selon une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *