L’homme prévoit de mettre fin à la vie dans la nation du droit de mourir.

GENÈVE – Un militant du droit de mourir dit qu’un scientifique australien de 104 ans est en route vers la Suisse pour mettre fin à sa vie grâce à la mort assistée. Les partisans du célèbre universitaire David Goodall avaient exprimé la crainte que les autorités australiennes l’empêchent de voyager en Europe… Goodall Exit International n’est pas en phase terminale, mais cherche ce qu’il appelle « l’euthanasie volontaire » au motif que sa qualité de vie a détérioré la législation suisse autorise le suicide assisté, y compris pour les étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *