Un homme a reçu l’ordre de verser une pension alimentaire à son ex-femme malgré la FIV dupe.

Il y a cinq ans, Karl, 37 ans, et sa femme de l’époque, Inge, ont fait congeler ses ovules pour qu’ils puissent avoir des enfants plus tard dans la vie, selon Deutsche Welle Ils avaient été fécondés avec son sperme Mais, après le divorce, Inge a forgé deux fois sa signature pour qu’elle puisse subir un traitement de FIV et utiliser l’ovule Elle a donné naissance à un garçon et Karl, lorsque le père est devenu obligé de payer la pension alimentaire à son enfant de 42 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *