Les actions Air France-KLM chutent après la démission de son PDG

L’action Air France-KLM a connu sa plus forte baisse d’une journée en dix ans, lundi, après que son directeur général a déclaré qu’il démissionnerait à la suite du rejet d’un accord salarial par le personnel de la compagnie aérienne. à un moment donné, les actions ont chuté de plus de 14 % depuis le début de l’année 2018. Jean-Marc Janaillac, directeur général, a tenté de réduire les coûts du transporteur pour faire face à la concurrence des compagnies aériennes à bas prix et les concurrents du Golfe ont rencontré une forte résistance syndicale Dans un scrutin, 55 % des employés qui ont voté contre une offre de 7 % sur quatre ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *