Des centaines de personnes réclament la liberté de l’internet lors d’un rassemblement à Moscou.

Des centaines de personnes se sont rassemblées à Moscou pour exiger que l’application Telegram soit débloquée. C’est la deuxième protestation depuis que les autorités russes ont interdit le service de messagerie gratuite, bloquée le 16 avril après que l’entreprise a refusé de se conformer à un ordre de donner accès à la sécurité de l’Etat russe aux messages cryptés de ses utilisateurs : « Ils utilisent la lutte contre les terroristes et les préoccupations pour le bien-être des enfants comme prétexte à la censure flagrante, qui, je pense, va de pair avec les intérêts de l’autorité », a déclaré Yekaterina, qui protestait dans la capitale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *