Le grimpeur qui a perdu des jambes à cause de l’Everest atteint le sommet ? quatre décennies plus tard.

Un alpiniste chinois est devenu le premier double amputé lundi au sommet de l’Everest depuis le côté népalais du sommet. Xia Boyu a d’abord essayé d’atteindre le sommet en 1975 mais a perdu ses deux jambes dans le processus à cause des gelures, puis a échoué en 2014, 2015 et 2016, selon l’agence de presse officielle chinoise Xinhua : « L’escalade de l’Everest est mon rêve », a déclaré Xia à l’Agence France Presse le mois dernier avant de commencer l’ascension « Je dois aussi réaliser que c’est un défi personnel, un défi du destin » Le lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *