La fondation de George Soros se retire de la Hongrie « répressive ».

La fondation George Soros a déclaré mardi qu’elle fermerait son bureau à Budapest et déménagerait à Berlin, laissant ce qu’elle a appelé « un environnement politique et juridique de plus en plus répressif » en Hongrie. Le groupe pro-démocratie a déclaré qu’il se retirait après que le gouvernement du pays a annoncé des restrictions sur les organisations à but non lucratif en vertu d’une loi appelée « Stop Soros ». le Premier ministre Viktor Orban, qui a remporté une victoire écrasante aux élections le mois dernier, a accusé à plusieurs reprises le milliardaire hongrois américain et son organisation d’encourager les migrants et de miner la culture nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *