Le racisme et le discours de haine en Croatie  » est en hausse « .

Les Serbes, les Roms et la communauté LGBT sont les principales cibles, selon le Conseil de l’Europe. 35 incidents de discours de haine ont été signalés par les autorités croates en 2016, contre 24 un an auparavant, mais les chiffres fournis par le Conseil national serbe font état de 331 cas de violence à motivation ethnique, de menaces et de discours de haine dirigés contre les Serbes en 2016, contre 189 un an auparavant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *