Les funérailles remplacent les manifestations du  » jour de la catastrophe  » palestinien.

Les familles de Gaza enterraient leurs morts mardi, un jour après que les forces israéliennes ont tué des dizaines de Palestiniens en ouvrant le feu pendant les manifestations alors que les États-Unis ouvraient leur nouvelle ambassade à Jérusalem. mardi est le 70e anniversaire de ce que les Palestiniens appellent la « nakba », ou catastrophe, lorsque des centaines de milliers de personnes ont été déracinées lors de la création d’Israël en 1948.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *