Redémarrer les Balkans occidentaux

Les chiffres suggèrent que la région des Balkans occidentaux a un faible niveau de développement économique, ce qui s’explique en partie par la mauvaise qualité des infrastructures de transport : Ivica est un chauffeur de camion qui a parcouru des centaines de milliers de kilomètres le long des routes européennes : « Nos routes, sur une échelle de 1 à 5, sont à 1, si affreuses En Europe, les routes dites communes ou nationales sont meilleures que nos routes pleines de trous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *