65 morts dans une ville pakistanaise alors que la température atteint 111 degrés.

ISLAMABAD, Pakistan – Une vague de chaleur a tué 65 personnes dans la ville de Karachi, dans le sud du Pakistan, au cours des trois derniers jours, a déclaré mardi une organisation de protection sociale, au milieu des craintes que le nombre de décès pourrait augmenter à mesure que les températures élevées persistent. La vague de chaleur a coïncidé avec les coupures de courant et le mois sacré du Ramadan, lorsque la plupart des musulmans ne mangent ni ne boivent pendant la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *