Assad a peut-être retenu une partie de son arsenal chimique, dit le chien de garde.

LA HAYE, Pays-Bas – Le chef de l’organisation mondiale de surveillance des armes chimiques s’est demandé si le président syrien Bachar al-Assad a déclaré tout son arsenal. Ahmet Uzumcu, directeur général de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), a souligné que les attaques à la bombe au chlore et à l’agent neurotoxique mortel ont continué malgré l’accord historique qui a valu au groupe le prix Nobel de la paix de 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *