UE-Italie : il pourrait y avoir des problèmes à l’avenir

« Le destin de l’Italie est celui de l’Europe  » Les mots du gouverneur de la banque centrale italienne donnent le ton, car l’incertitude politique suscite toutes sortes de craintes pour l’UE et la zone euro. à Strasbourg, où la réunion du Parlement européen, le président Materella s’est attiré des éloges pour avoir rejeté un économiste anti-euro pour devenir ministre des finances :  » Matarella a fait un excellent travail pour défendre la société italienne, l’économie italienne et l’avenir de son pays en Europe « , a déclaré Udo Bullman, un député socialiste allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *