Bill Browder, critique du Kremlin : « Il y a une cible sur mon dos » ;

Bill Browder, l’éminent critique de Poutine brièvement arrêté en Espagne cette semaine, dit qu’il continuera sa mission de tenir les politiciens corrompus responsables – peu importe les risques… « Il y a une cible sur mon dos, il y a une cible sur mon front », a-t-il dit à Euronews, « Mais je ne vis pas dans la peur…. Je continue à avancer la tête haute, en faisant pression pour plus d’actes Magnitsky dans le monde entier »…. Le mercredi (30 mai), Browder a mis en ligne sa détention sur Twitter en direct.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *