Peu de solidarité de l’UE en matière de migration

Avec le nouveau ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, avertissant que son pays suivrait des « voies alternatives » si l’Union européenne ne fait pas plus pour accueillir les migrants arrivant d’Afrique, la solidarité de l’UE sur la question est plus que jamais à l’étude… Après que plus d’un million de migrants se sont rendus en Europe en 2015, un mécanisme de relocalisation a été voté par la Commission, conçu pour alléger le fardeau des pays ayant un littoral méditerranéen.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *