La condamnation pour crimes de guerre de Bemba est annulée

La Cour pénale internationale de La Haye a annulé la condamnation pour crimes de guerre et la peine de 18 ans d’emprisonnement de Jean-Pierre Bemba, seigneur de guerre de la RDC. Jean-Pierre Bemba avait été reconnu coupable d’une campagne dévastatrice de viol, de meurtre et de torture par les troupes qu’il avait envoyées en République centrafricaine en 2002-2003, et le tribunal a décidé qu’il ne pouvait être tenu responsable des crimes commis par les troupes sous son contrôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *