Les villes américaines, canadiennes et mexicaines font pression pour être les hôtes de la Coupe du monde 2026.

Maintenant que les États-Unis, le Canada et le Mexique ont remporté leur candidature commune pour accueillir la finale de la Coupe du monde de football 2026, un nouveau concours commence. Si les organisateurs s’en tiennent à leurs plans, sept des 23 villes hôtes proposées n’y parviendront pas, alors que huit ans avant le coup d’envoi, 23 grandes villes faisaient déjà la queue mercredi pour expliquer pourquoi elles devraient être invitées à la fête. « Los Angeles est la plus grande ville sportive du monde – et elle incarne l’esprit de diversité, d’inclusion et de coopération internationale que représente la Coupe du monde », a déclaré le maire Eric Garcetti, mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *