Les Nations Unies affirment que la bataille du Yémen pourrait déclencher la famine.

Les Yéménites se sont dirigés vers les prières de l’Aïd al-Fitr le vendredi 15 juin, dans un climat de sécurité intense, alors que la périphérie de la principale ville portuaire du pays était le théâtre d’une bataille dont les craintes des Nations Unies pouvaient déclencher une famine mettant en péril des millions de vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *