17 personnes meurent dans la débandade des boîtes de nuit de Caracas

Au moins dix-sept personnes sont mortes dans un club de Caracas tôt le samedi matin lorsqu’une personne a activé une grenade lacrymogène à l’intérieur, a dit Nestor Reverol, ministre de l’Intérieur du Venezuela. Plus de 500 personnes étaient à une fête au club Los Cotorros dans le quartier de la classe moyenne El Paraiso lorsque le dispositif a explosé vers 3 heures du matin lors d’un combat entre plusieurs personnes, provoquant une ruée vers les sorties, a déclaré Reverol à la télévision d’Etat. 11 personnes ont suffoqué à la mort lorsque le gaz a rempli l’espace confiné du club, a dit Noris Villanue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *