Toyota et Alonso font l’histoire du Mans

Toyota remporte les 24 heures du Mans, le deuxième constructeur japonais à remporter le titre après Mazda en 1991. Dans sa première course du classique, Fernando Alonso ajoute le deuxième joyau à sa Triple Crown (championnat de F1, Le Mans, Indianapolis 500).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *