Le nouveau gouvernement espagnol fait un pas de plus vers l’enlèvement de la dépouille de Franco.

Le nouveau gouvernement socialiste espagnol (PSOE) compte sur le soutien du Parlement pour enlever les restes de l’ancien dictateur Francisco Franco. La vallée de Los Caídos est restée un monument controversé et une attraction touristique Il est dédié à la mémoire de tous ceux qui ont été tués, des deux côtés, dans la guerre civile espagnole entre 1936 et 1939, mais seulement deux tombes sont marquées, celles de Franco et José Antonio Primo de Rivera, le fondateur du parti Falangiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *